Psoriasis : traitement et témoignage !

psoriasis

Comprendre le psoriasis pour savoir le traiter. La peau a plusieurs fonctions, en effet, c’est elle qui nous protège des intempéries et qui prend le rôle de bouclier contre les infections. C’est la peau aussi qui règle notre température corporelle. Toutefois, il se peut qu’elle ne remplisse pas très bien ses fonctions : c’est le cas pour les personnes atteints de psoriasis cuir chevelu.

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie de la peau d’évolution chronique se caractérisant généralement par l’apparition d’épaisses plaques de peau, recouvertes de croûtes. L’évolution de cette maladie chronique est par cycles, avec des périodes de rémission.

Ce n’est pas une affection contagieuse et afin de bien le maîtriser, des traitements psoriasis existent. Lorsqu’il se manifeste sur la paume des mains, la plante du pied ou encore dans les plis de la peau, le psoriasis peut être très désagréable ou même douloureux. La maladie peut être grave en fonction de la personne. Il peut aussi être gênant, voire nuire à la vie sociale du malade selon l’endroit où les plaques se sont formées ainsi que leur étendue.

Les causes du psoriasis

On ne connaît pas vraiment la cause exacte du psoriasis, toutefois, plusieurs facteurs provoquent l’apparition de la maladie, notamment des facteurs génétiques et environnementaux. Mais, en général, le renouvellement trop rapide des cellules de l’épiderme provoque le psoriasis. Normalement, une cellule cutanée met 28 à 30 jours pour arriver à maturité. Elle disparaît ensuite au cours de la desquamation. En revanche, en cas de psoriasis, cette cellule arrive trop rapidement à maturité, seulement entre 3 à 4 jours environ.

Les différents types de psoriasis

On peut distinguer plusieurs types de psoriasis. Mais la forme la plus courante reste le psoriasis en plaques, appelé aussi psoriasis vulgaire. En effet, ce type de psoriasis représente plus de 80% des cas. Pour ce qui est des autres formes, on peut citer le psoriasis en gouttes, le psoriasis pustuleux ou encore le psoriasis érythrodermique. La localisation des plaques varient aussi d’une personne à l’autre, ainsi il y a le psoriasis du cuir chevelu, le psoriasis palmo-plantaire, le psoriasis inversé ainsi que le psoriasis des ongles.

Les symptômes du psoriasis

En découvrant les différents symptômes du psoriasis, apprenez à reconnaître cette maladie inflammatoire de la peau. On reconnait généralement le psoriasis par l’apparition d’une plaque inflammatoire rouge, chapeautée d’une sorte d’écailles blanchâtres se détachant pour former des pellicules à la surface de la peau. Certaines plaques sont grandes et peuvent mesurer plusieurs centimètres de diamètre, en revanche, d’autres sont petites et nombreuses en forme de larme. Dans la plupart des cas, ces plaques provoquent des démangeaisons. Toutefois, la personne atteinte ne présente ni fièvre, ni fatigue.

Les traitements du psoriasis

De nombreux traitements efficaces existent pour le psoriasis. Cependant, il est conseillé de limiter ou d’éliminer les facteurs pouvant déclencher ou aggraver le psoriasis comme l’alcool, le stress, les médicaments, etc. Une fois qu’on trouve un traitement initial adapté, il est nécessaire de poursuivre le soin par un traitement d’entretien dans le but d’éviter la récidive. Le traitement psoriasis dépend aussi de plusieurs facteurs comme l’étendue de la maladie, la localisation, l’âge, l’état du patient ainsi que les contre indications liées aux pathologies. Psoriasis-contact vous livre de nombreuses informations nécessaires concernant les différents traitements possibles.

Témoignage d’une personne atteinte de psoriasis

Je suis une femme de 40 ans, depuis l’âge de 15 ans, j’ai du psoriasis au niveau du cuir chevelu, et à l’intérieur de l’oreille. J’ai eu des périodes où il a complètement disparu, j’étais ravie, mais pas pour toujours car les poussées de squames réapparaissent !!!

En fait, je n’ai jamais suivi les traitements jusqu’au bout que me conseillait mon dermatologue, jusqu’au jour où mon médecin traitant me conseille le Devonex qui a été remplacé depuis peu par Daivobet (le Devonex lotion était plus efficace !) en insistant sur la phrase « fait ton traitement jusqu’au bout !!! », j’ai donc suivi ses instructions à la lettre, et comme par magie j’ai senti la régression du psoriasis cuir chevelu jusqu’à disparaître complètement. Pour que le psoriasis ne se renouvelle pas, une foi que vous avez réussie à le freiner et à l’abdiquer, il faut une surveillance accrue pour guetter une nouvelle apparition et pouvoir le traiter rapidement.

En complément, vous pouvez vous laver les cheveux avec ce shampoing anti psoriasis, sachant que chaque personne réagit différemment à un traitement, mais sa vaut le coup de l’essayer.

L’évolution et les formes plus graves de psoriasis

Si, en général, le psoriasis ne présente ni douleur, ni fièvre, ni fatigue, il existe cependant des formes graves. Le psoriasis érythrodermique  est une de ces formes graves. Il couvre plus de 90% de la surface de la peau et peut entraîner des complications comme des surinfections ou encore de la fièvre. Dans ce cas, l’hospitalisation est nécessaire.

D’autres formes de psoriasis sont graves, comme le psoriasis pustuleux, caractérisé par des pustules et s’accompagne d’une forte fièvre et d’une altération de l’état en général. Cette forme de psoriasis nécessite également une hospitalisation. On peut citer également dans cette catégorie, le psoriasis associé à une infection par le VIH. Il peut être du psoriasis vulgaire, pustuleux ou érythrodermique, toutefois, il est plus difficile à traiter dû aux lésions qui sont moins sensibles au traitement psoriasis.

La dernière forme grave est le rhumatisme psoriasique ou psoriasis arthropathique. Il représente 20% des cas de psoriasis et provoque une douleur au niveau de l’articulation. Il peut être isolé ou monoarthrite ou bien atteindre plusieurs articulations, c’est le cas de polyarthrite. En général, il touche les articulations des doigts et des orteils, mais il arrive que la colonne vertébrale ainsi que les articulations du bassin soient touchées.

  • Nous vous conseillons néanmoins de vous rapprocher de votre dermatologue ou de votre médecin traitant pour lui en parler.