Les secrets d’un programme remise en forme réussie !

programme remise en forme

Effectuez une remise en forme avec la gymnastique et l’aérobic. Actuellement, la multiplicité des salles de sports dans les grandes villes, par un coût raisonnable, facilite la pratique d’une gymnastique tonique. Suivre un programme remise en forme près de chez vous n’est donc plus une difficulté majeure.

Du choix de discipline jusqu’à un appareillage de musculation très étudié, une prise en charge corporelle est possible. Toutefois, il faut être prudent pour savoir muscler son corps harmonieusement. Il faut, toutefois, faire attention au développement excessif des muscles qui est loin d’être féminin !

Un programme remise en forme avec les nouvelles gym toniques

Aujourd’hui, les nouvelles formes de gymnastiques sont moins rébarbatives que la gymnastique dite traditionnelle. Elles sont rythmées au son de la musique dance, très entraînant. La Step est, par exemple, agrémentée d’une marche ajustable, permettant de monter et de descendre presque en dansant, sous une rythme dynamique d’une musique.

Il y a aussi le slide, issu du programme de la patineuse américaine Kerrigan, où l’on se déplace latéralement sur un tapis en faisant travailler les muscles des cuisses et des fessiers. On retrouve aussi le funk gym, un mélange attractif de danse et de gymnastique. Enfin, dans le répertoire de la gym, on retrouve d’autres appellations diverses de danse permettant une remise en forme.

A l’inverse, si vous n’aimez pas la gymnastique en vrac, les haltères ou le jogging, vous avez le choix entre les disciplines plus douces comme le stretching californien ou encore certaines techniques de gymnastique douce. Toutefois, en aucun cas, la gymnastique ne vous fait pas maigrir rapidement, cependant elle vous aide dans votre programme remise en forme. Elle permet aussi d’acquérir une souplesse, et détendre les muscles. Elle intervient généralement en complément d’une discipline plus active.

Programme de remise en forme avec l’aérobic

L’aérobic s’adresse à des personnes déjà confirmées. C’est un sport violent nécessitant une bonne musculation et être exempté de cellulite. Sinon, on risque d’abîmer encore plus d’autre chose. En effet, pour une femme non sportive, les sauts ou les sautillements sont déconseillés.

  • Premièrement, des sauts répétés, qui est la base de l’aérobic, peuvent entraîner un affaissement au niveau de la poitrine.
  • Il y a un risque d’aggravation sérieux, notamment pour une cellulite localisée. Sous les chocs répétés, celle-ci peut se casser et s’étaler, envahissant ainsi toutes les cuisses ou le tour du genou. Elle se transforme par la suite en cellulite  qui sera beaucoup plus coriace à traiter.
  • Aussi, les mouvements sont très rapides et difficiles à pratiquer correctement. De plus, il est nécessaire d’être sportif pour suivre l’entrainement. Sinon, le risque d’une déchirure musculaire n’est pas à écarter. Les muscles ne se développent pas toujours à l’endroit désiré.
  • Enfin, s’il est certain qu’une gymnastique plus passive donne le temps aux professeurs de rectifier un mouvement défectueux, concernant l’aérobic, cela relève de l’impossible. Nous ne voyons pas comment elle pourrait intervenir avec une trentaine d’élèves en moyenne et sa propre démonstration pendant le cours.
  • Cependant, pour une personne déjà sportive, entraînée et expérimentée, l’aérobic est une forme de gymnastique excellente pour le souffle, le rythme cardiaque et l’endurance.

Garder la forme avec de la danse

La danse classique permet d’acquérir une grâce, un maintien du dos et un port de tête incomparable. Très pratiqué dès l’enfance, elle est une excellente discipline qui plus tard, à l’âge adulte, à peu d’adeptes. Cependant, si elle est mal dirigée, la danse classique peut, selon les cas, entraîner un développement disgracieux des cuisses et des mollets. Elle peut également entraîner une déformation des pieds, souvent douloureuses, empêchant de se chausser normalement, jusqu’à parfois donner des difficultés à marcher.

Dans ce cas, seule une intervention chirurgicale pourra y remédier. Ce phénomène est dû au port de pointe, opté trop jeune, sur une densification qui n’est pas achevée. Le nombre de danseuses atteintes de cette pathologie le prouve. Toutefois, ce n’est pas systématique.

Pratiquer le jazz moderne ou ses dérivés permettent de garder la ligne et la forme Comme toute discipline, elle astreint à ce que les mouvements sont bien exécutés afin d’avoir le résultat escompté. Elle garantit une musculature harmonieuse et un assouplissement si elle est pratiquée d’une façon régulière.

D’autres sports à pratiquer pour faire revenir la forme

  • Une cure de remise en forme avec la marche est la plus connue et la plus facile à pratiquer. En effet, pratiquer une demi-heure de marche par jour, dans un rythme assez rapide, bien cadencé, en contractant les muscles fessiers et les cuisses, est excellente pour les jambes. D’ailleurs, les ex obèses la pratique quotidiennement.

Si vous avez le courage, essayez la course à pied. En effet, effectuez une course à pied dans de grandes enjambées et non pas en faisant du surplace, permet de recréer un galbe des jambes parfaits. Sur le plan cardiaque, elle est recommandée si vous n’avez pas de problèmes cardio-vasculaires. Toutefois, afin de maintenir la poitrine en place, il est conseillé de porter un soutien-gorge renforcé

  • Si vous êtes un bon nageur, ce sport est idéal. Il développe les épaules, affine les muscles du dos, mais il ne permet pas de raffermir l’ensemble du corps. Le corps s’allonge et la circulation s’améliore. Les résultats sont visibles rapidement

Associé avec un régime adapté, la nage permet de garder un corps ferme. Dans le même registre, la gym aquatique est une gym à pratiquer dans l’eau. C’est un sport complet aidant à remodeler la silhouette. Le brassage dans l’eau démultiplie l’action des mouvements.

  • En outre, un effet d’hydromassage draine la circulation du sang, et réduit les courbatures du lendemain Bien entendu, afin d’obtenir des résultats satisfaisants, vous devez fournir un effort et les mouvements doivent être bien réalisés. Une leçon correctement prise implique toujours une certaine post-fatigue Sinon, vous n’avez pas fait assez d’effort !
Vélo et le tennis

Pour ce qui est du vélo, réputée pour accentuer la musculature du mollet, il est parfait si vous souhaitez donner plus de volume à cette partie du corps. Sinon, si c’est une passion, il est conseillé de relever très haut votre selle afin d’éviter cet inconvénient. Ainsi, les cuisses travailleront davantage, tout en allongeant le muscle du mollet.

Le tennis aussi a tendance à développer les mollets. Le point négatif c’est l’action qu’il peut entraîner sur les chevilles à long terme, notamment lorsqu’il est pratiqué sur un revêtement dur. Celles-ci sont alors fragilisées et risque de s’abîmer avec le temps.

Les seniors passionnés de tennis pourront vous le confirmer. Toutefois, c’est un sport complet qui associe la course avec adresse et à forte dose, nous connaissons peu de tenniswoman qui soit enrobée !