Perte de cheveux chez la femme : le grand danger !

perte+cheveux+femme+cause+traitement

A partir d’un certain âge, la perte de cheveux s’accentue, des femmes peuvent avoir une grosse perte de cheveux à partir de 40 ans ! Que ce soient chez l’homme ou chez la femme, chacun suit un cycle de perte de cheveux et de renaissance de celui si dans sa vie. Seulement, il arrive des moments où les cheveux que l’on perd ne repoussent plus. Une chute des cheveux qui est cependant mieux vécue chez l’homme que chez la femme. Comment alors comprendre cette calvitie chez la femme ? Quels sont les traitements pour limiter la chute de cheveux. Remede contre la chute de cheveux : nous allons voir tout cela dans cet article.

La perte de cheveux chez la femme

La femme du fait de ses hormones ne perd pas les cheveux comme l’homme. Les cheveux sont plus prépondérants chez elle que chez l’homme et ils repoussent plus vite. Pourtant, il arrive qu’à un certain moment de sa vie, la femme perd ses cheveux. On parle dans ce cas d’une perte conséquente qui a des impacts notables sur la chevelure et non des pertes chroniques liées à la biologie humaine.

En effet les pertes cycliques sont amenées à se renouveler tandis que lorsque cette perte est anormale, elle crée ce qu’on appelle : la « calvitie féminine ou Alopécie ». C’est une sorte de calvitie qui atteint plus de 30 % de la gent féminine à un moment donné de sa vie. Pour tous savoir, je vous présente ce guide en complément sur le sujet.

 

Les causes de la perte de cheveux chez la femme

Je vous ai sélectionné !
Il est utile de prendre certain produit qui permet de stopper la chute des cheveux ou du moins la ralentir considérablement. Je vous ai sélectionné particulièrement deux produits adaptés à la perte des cheveux.

 

Les pertes de cheveux anormales sont dues à plusieurs causes. Tout d’abord, il y a les facteurs psychologiques. Il peut s’agir par exemple d’un stress chronique. Ensuite, elle peut aussi être provoquée par des troubles médicaux comme des maladies ou bien encore une opération chirurgicale qui s’est mal passée au niveau de la chevelure ou du cuir chevelu.

Puis, elle peut aussi être causée par un manque important en macro-élément comme le fer par exemple. Après, elle peut être le résultat d’un changement corporel non maîtrisé comme un régime drastique qui a changé tout le métabolisme par exemple. Puis, il y a les causes pour des raisons inconnues.

Ces types de perte sont encore assez rares. Il peut s’agir par exemple de la perte de cheveux en plaques ou Alopecia Areata. Et enfin, on a les pertes de cheveux de type génétique. Elles englobent plus de 50 % des cas de perte de cheveux femme. Elles font parties de notre patrimoine génétique. C’est le cas des pertes des cheveux après la ménopause par exemple.

 

Les principaux symptômes des pertes des cheveux

Généralement, les femmes perdent une centaine de cheveux par jour de façon naturelle. Une perte de cheveux qui devient un peu plus importante durant les périodes d’automne. Lorsqu’on commence à prendre plus que ces centaines de cheveux, il est important de déjà faire attention et de consulter un professionnel de la chevelure.

Pour la femme, au lieu d’avoir une partie de la chevelure qui se raréfie comme chez l’homme, on est plutôt en présence d’une perte plus globale sur tout l’ensemble du cuir chevelu. Les seuls cheveux qui ne partent par normalement sont ceux sur le côté. Dans certain cas, on peut aussi assister à un élargissement important au niveau de la raie médiane. Cet élargissement permet de dévoiler une perte de cheveux progressive.

 

Différents types de grosse perte de cheveux

Il existe plusieurs types de chute de cheveux selon leur mode perte. Tout d’abord, il y a la chute passagère élargie. Elle ne se présente pas sur une partie bien précise du cuir chevelu. Elle est caractérisée par une chute importante sur plusieurs mois. Elle est généralement due à un problème généralement hormonal de type accouchement.

Ensuite, il y a les chutes durables. Souvent causées par un état de stress, elles ne sont pas localisées mais restent très éparses sur le cuir chevelu. Elle provoque un affinement généralisé des cheveux dans la plupart des cas. Puis, il y a la chute par traction. Elle est due à une agression importante du cuir chevelu par le biais d’une coiffure qui n’est pas appropriée pour la personne. Il est par exemple question de chignon mal posé ou inadapté, de port d’extension qui ne suit pas les normes dans le domaine, etc.

Ce type de chute des cheveux provoque un affinement des cheveux ainsi que de petites inflammations localisées. Et enfin, il y a la perte de cheveux non caractérisée. Il peut s’agir d’une perte suite à une pathologie ou encore suite à des causes non encore inconnues. Il n’y a pas de symptômes bien encore définis. Cependant la perte de cheveux reste encore conséquente.

  • Pour vous procurer ce guide complet sur la perte de cheveux, qui vous donnera les clefs et des astuces naturelles,  cliquez ici

Comments

  1. […] 0,70 cm  à 2 cm par mois, ce qui est sans doute très peu. Surtout quand vous faites face à la perte de cheveux, c’est-à-dire une rupture et une chute des cheveux contre […]

Comments are closed.