Aigreur d estomac : comment la soulager ?

aigreur-d-estomac

Les brulures d estomac sont fréquemment les manifestations secondaires d’affections digestives qui augmentent la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac. Ce sont donc les origines réelles qu’il importe de soigner. Toutefois, il est possible d’atténuer ou même de diminuer absolument les malaises avant d’entreprendre un traitement de fond.

Les symptômes des brûlures d estomac

Sensation de brûlure dans la poche stomacale et qui remontent par l’œsophage pour atteindre habituellement la bouche. Il se produit des renvois acides et des poussées de sang à la tête : tendance à la fatigue, répugnance pour certains aliments, nausées. La langue est chargée. Tendance aux diarrhées. Les aigreurs d’estomac sont très désagréable et posent un problème récurent aux personnes atteinte surtout après des repas plus long et plus riches en graisse. Pensez à préparer votre estomac contre les aigreurs avant des retrouvailles entrent amis ou bien les repas festifs de fin d’année !

Traitement des aigreurs

Aigreur d estomac que faire ? Il consiste particulièrement à éviter les aliments qui provoquent une sécrétion glandulaire abondante. La nourriture démesurément salée, les épices, les condiments forts (poivre, moutarde, vinaigre…) Ainsi que les salades acide nécessitent d’être supprimées. Pas de graisse cuite, de source grasse, de bouillon gras, de salaisons, de charcuterie. Éviter les boissons ou les mets trop chauds. Remplacer le vinaigre par du citron et utiliser exclusivement le beurre frais comme matière grasse. À proscrire :

  • le café
  • les légumes secs
  • les épinards

Le lait est autorisé, les fruits sont recommandés ainsi que les plats à base de farine complète ou de riz. Il est important de manger lentement et de parfaitement mastiquait tous les aliments, même les liquides ! Éviter le bicarbonate de soude qui, contrairement à une croyance trop répandue, fait plus de mal que de bien en dépit du soulagement apparent qu’il procure. Il est préférable de recourir à une boisson chaude, par exemple la tisane de camomille et de genièvre (une tasse le matin, une autre le soir avant le coucher). Eviter les plats trop épicés.

A savoir

Prendre son temps pour bien manger doucement, mastiquer. Surélever sa tête au cours du sommeil avec des oreillers afin de dormir avec le haut du corps légèrement surélevé.

Penchez vous le moins possible en avant . Prendre le repas du soir deux à trois heures avant de se coucher. Ne pas manger de trop grandes quantités d’aliments au cours d’un repas (se net pas toujours facile, surtout quand c’est bon !).

Les personnes d’un certain âge qui n’ont jamais souffert de l’estomac et qui ressentent des aigreurs doivent consulter un médecin sans s’éterniser car ces malaises peuvent dissimuler des affections plus grave.